Visibrain : les 5 plus gros bad buzz de 2016

Qu’il plane comme une ombre sur vos actions ou qu’il hante vos after work, vous entendez ce mot partout : le « Bad Buzz ».  En effet, les crises de réputation en ligne sont désormais courantes. C’est pourquoi Visibrain s’est associé au chercheur en e-reputation Nicolas Vanderbiest pour mener une étude annuelle sur les Bad Buzz qui ont jalonné l’année 2016.

Retour sur les 5 plus gros bad buzz de l’an passé :

5. Camera cachee fatale pour #AskJuncker

La cinquième plus grosse crise de l’année a eu lieu en marge du discours du Président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker.

Des Youtubeurs et Youtubeuses sont invités pour interviewer Jean-Claude Juncker. Parmi eux se trouve Laetitia Nadji, une Youtubeuse encore modeste (62 000 followers). Laetitia Nadji est briefée sur les questions qu’elle peut ou ne peut pas poser au Président de la Commission.
En caméra cachée, un des Youtubeurs lme la scène : on y entend un chargé de lobbying chez Google lui dire « C’est déjà une question hyper dif cile à répondre pour M. Juncker, tu parles du lobby des sociétés. À un moment, tu ne vas pas non plus te mettre à dos la Commission européenne et YouTube, et tous les gens croient en toi. En n, sauf si tu ne comptes pas faire long feu sur YouTube.»

Bien relayée par les membres du réseau la vidéo fait rapidement le tour de YouTube et des autres réseaux sociaux et devient très médiatique.

4. Le changement de design des barres Toblerone

Pour faire face à la montée des prix du chocolat, la marque Toblerone a changé la forme de ses barres chocolatées. Ce nouveau design, mal communiqué, fait son apparition dans un contexte social tendu. Les internautes ne manquent pas de rapprocher ce changement du Brexit et la crise prend une ampleur considérable : plus de 330 000 tweets sont publiés.

Des détournements d’image eurissent partout sur le web, c’est la pire crise d’image de l’histoire Toblerone.

toblerone

3. Le moteur de recherche à suggestions de Castorama

Le site du magasin Castorama a commis une grave erreur cette année : proposer automatiquement les requêtes les plus souvent tapées sur son moteur de recherche. Très rapidement, les internautes comprennent que le magasin de bricolage a ouvert malgré lui un vaste terrain de blagues…

casto

Si les requêtes prêtent à sourire, cette affaire n’a pas vraiment amusé Castorama qui a dû fermer son site temporairement pour régler le problème ce qui aurait occasionné jusqu’à 200 000 euros de pertes !

2. Le grand prix exclusivement masculin du Festival de la BD d’Angouleme

Comme chaque année, le Festival de la Bande Dessinée d’Angoulême annonce la liste des nominés pour son grand prix. Dans celle-ci : aucune femme. L’un des nommés, Riad Sattouf, refuse alors de participer et fait part de sa décision sur Facebook.

Tous les médias relaient son acte de protestation et la polémique en e. Petit à petit d’autres dessinateurs se mobilisent et le hashtag #WomenDoBD émerge : 9 500 tweets sont publiés par ce biais.

L’organisation du Festival fait machine arrière et propose de nouvelles nominations avec, cette fois-ci, des femmes. Bien que l’une d’entre elles atteigne la nale, tous les articles de presse publiés pour annoncer la victoire du Belge Hermann parlent surtout de la polémique. Certains médias estiment que le Festival d’Angoulême tente de « faire oublier la polémique » et cette crise qui a démarré d’un simple post Facebook ternit encore l’image du Festival de la Bande Dessinée.

1. La greve à ITELE ( CNEWS)

En réponse à cette polémique, Canal+, à qui appartient la chaîne ITélé, choisit d’opposer le hashtag #JeSoutiensLaPresomptionDinnocence. Cette initiative n’a fait qu’empirer les choses.

L’affaire a été marquante pour la chaine : après une guerre ouverte de plusieurs semaines sur Twitter, 90 salariés ont quitté iTélé, laissant une image négative de la chaine.

Suite à l’arrivée du journaliste Jean-Marc Morandini, mis en cause dans des affaires de «corruption de mineurs aggravée», sur la chaîne d’information ITélé, de nombreux journalistes de la chaîne s’insurgent. Ces derniers sont rapidement soutenus par le public, la crise ne cesse de gon er sur Twitter attirant de plus en plus de commentaires et s’étirant sur des semaines entières.

Et vous, quel est le dernier bad buzz qui vous a marqué ?

avataremma72

Emma

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s