TOP 5 des meilleures initiatives pour l’appel au don !

Ce weekend aura lieu le Téléthon 2016 et le retour de son célèbre « 3637 » !

A cette occasion, je vous propose de faire un petit résumé des plus belles techniques d’appel au don!

Numéro 1 : Le « Social Swipe » et la mise en scène du don

Pour sa campagne, l’organisme Misereor désirait mettre en place une manière ludique de donner. C’est l’agence allemande KOLLE REBE qui a su répondre parfaitement à son attente en créant le dispositif du « Social Swipe ».

Ce panneau d’affichage interactif, divisé dans son milieu, permet aux donneurs d’y faire glisser leur carte bancaire.

En utilisant ce dispositif, il donne 2 euros au projet.

La théâtralisation de l’écran est même créée en fonction de la cause pour laquelle on donne ! Par exemple si le but est de fournir un repas à une famille péruvienne, alors le glissement de la carte coupe une tranche de pain …

Ludique, interactif et véritablement utile et altruiste !

Numéro 2 : La campagne d’affichage synchronisée avec le trafic du métro

L’association de lutte contre le cancer de l’enfant «  The Swedish Childhood Cancer Foundation » a fait installer des écrans d’affichage synchronisés avec le trafic du métro.

Cet initiative déjà utilisée par une marque de shampoing, a permis de sensibiliser les usagers des transports en commun de manière inattendue et inventive.

En plus de toucher bien sur les usagers dans les villes ciblées par la campagne, cette action a surtout été énormément relayée sur internet et a fait le buzz sur les réseaux sociaux.

Numéro 3 : Le « Frozen Cinéma »

Des cinémas en Allemagne ont fait appel aux dons pour aider les SDF de façon originale avant le début d’un film. En programmant la température de la salle à 6° pendant le visionnage du spot et en distribuant des couvertures, des témoignages de SDF vivant dans le froid étaient diffusés.

Il était alors possible de donner à l’association dans l’instant, grâce au QR codes présents sur les couvertures.

Numéro 4 : L’affiche à gratter

Pour l’appel aux dons du Centre Social Protestant, l’agence suisse BUXUM a réalisé une affiche à gratter.

Le concept de cette opération d’affichage originale: une affiche est posée innocemment dans un centre commercial.

Son contenu provoque la curiosité et incite ces derniers au passage à l’acte.

Au travers de sa contribution pour dévoiler le contenu de l’affiche, le « don-acteur » prend conscience de l’impact de son geste sur la réalité.

Il devient clair qu’il peut aussi impacter positivement sur la précarité des personnes, par le simple fait de sortir une pièce de monnaie de sa poche, quelle que soit sa taille.

 

Numéro 5 : Le choc de  « 25m² of Syria »

La Croix Rouge et l’agence publicitaire POL ont alors lancé une campagne de sensibilisation choc pour faire prendre conscience des conditions de vie des syriens.

Alors que les clients longent les allées de cet IKEA norvégien, plongés dans les mises en scène habituelles de la marque scandinave, ils se retrouvent soudain au cœur d’un foyer de Damas.

Toujours efficace, le choc de la réalité peut permettre de déclencher le don.

Quand on voit qu’il est possible de créer des campagnes positives, ludiques et impliquantes , est il encore nécessaire de laisser place à la culpabilisation ?

Quel est votre avis ?

Une campagne de ce genre vous a t-elle marqué ?

 

Emma

 

avataremma72

Twitter : @Maresvilleemma

Instagram : emmadesainte

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s