Garde à vous ! L’uniforme est de retour…

A l’image des métiers d’autorité où l’uniforme est de rigueur, de plus en plus d’enseignes s’y mettent aussi et instaurent leur propre « tenue de marque ». Véritable outil marketing et vecteur de communication, ce qu’on appelle aujourd’hui le « vêtement d’image » est ainsi devenu l’une des composantes essentielles du concept de marque.

Originellement, dans l’esprit collectif, l’uniforme est naturellement associé aux métiers d’aspect militaire tels que l’Armée, la Gendarmerie nationale ou les Sapeurs Pompiers. Immédiatement reconnaissable et partie intégrante de la fonction, l’uniforme représente ici l’autorité, le respect des lois et des règlements. Adapté à l’activité du porteur et vecteur de l’institution qu’il représente, ce type d’uniforme est étudié pour être à la fois le plus fonctionnel et le plus confortable possible.
Dans la sphère civile, l’uniforme adopte des fonctions différentes et des formes variées.

Les différents types d’uniforme

On distingue ainsi 5 catégories d’uniforme :

  • L’uniforme réglementé des militaires et fonctionnaires de l’Etat, qui symbolise la fonction exercée et incarne l’autorité (policier, gendarme, pompier, douanier) ;
  • Le vêtement de travail, destiné à protéger les salariés des salissures ou autres risques inhérents à leur métier (métiers de bouche, automobile, métiers du bâtiment, domaine médical) ;
  • Le vêtement d’image, aux couleurs de l’univers de marque qu’il représente : c’est le cas des services (La Poste, SNCF, RATP) et des enseignes de grande distribution ;
  • Les uniformes corporate qui véhiculent une image statutaire, comme c’est le cas pour les compagnies aériennes, l’hôtellerie ou la parfumerie ;
  • Les vêtements techniques ou EPI (équipement de protection individuelle) qui protègent contre les risques du métier et sont soumis au port obligatoire, comme les vêtements anti-arc électrique ou haute visibilité (pour l’entretien des autoroutes par exemple).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Comment ça se passe ?

Aujourd’hui, 30% des salariés arborent un vêtement professionnel, de la blouse de pharmacien au bleu de travail, cela concerne toutes les tenues inhérentes au métier exercé et qui représentent à elles seules, un outil de travail à part entière.
A l’image de ce type d’uniforme, les enseignes de magasins et de restauration ont, à leur tour, adopté la tenue de travail comme composante intégrale de leur concept de marque. Premier contact visuel avec le consommateur, la tenue permet l’identification rapide de la marque ou de l’enseigne, et véhicule ses valeurs et son positionnement.

Uniforme_YR

C’est le cas notamment dans le domaine de la cosmétique : que ce soit Sephora, Yves Rocher ou encore, L’Occitane en Provence, toutes ces enseignes arborent une tenue spécifique à l’univers de la marque qu’elle représente.
Dans le domaine de la restauration, les salariés de chez Paul portent une tenue de boulanger quand chez Starbucks, nous sommes servis par de véritables baristas.
Apple joue également le jeu en proposant à ses vendeurs d’arborer fièrement un t-shirt simple et cool, à la Steve Jobs.

Du côté des salariés, l’uniforme de marque est également un moyen de les impliquer davantage au quotidien. En leur proposant des tenues avec des coupes plus modernes, actuelles, confortables et adaptées à leur métier ; le renouvellement régulier de la collection et la consultation des salariés pour élaborer les nouvelles tenues ; de quoi s’investir et défendre fièrement son enseigne.

Uniforme_affaires

De manière générale, on remarque bien souvent que même sans dress code officiel, un salarié français sur 5 déclare veiller à sa tenue et se conforter au style vestimentaire de son entreprise ou de son secteur d’activité. Tout le monde peut en témoigner : il est très facile de distinguer un banquier d’un fleuriste. Car, s’il n’est écrit nulle part qu’un employé d’une grande entreprise se doit d’arborer un costume, une chemise et une cravate, chacun sait implicitement que porter un jean et un t-shirt n’est pas fortement apprécié… sauf si on s’appelle Steve Jobs.

fofie

Sophie

Sophie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s