Rest in pub : le marketing de la mort bat son plein

Et oui, la mort a elle-aussi droit à son lot de publicité, de créativité et de plan marketing. Tombée sur quelques spécimens, j’ai décidé de vous concocter une petite sélection du meilleur de la publicité de la mort.

Funérailles, assurances vie, cercueils, organisation de cérémonies… tout est bon pour vendre. Et oui, ce n’est pas pour rien que les boutiques de pompes funèbres fleurissent dans nos villes comme la pâquerette au printemps ! La mort fait vendre ! (il faut dire que les vieux se reproduisent vraiment très vite). Alors comme dans tout secteur concurrentiel, il faut se démarquer et pour se faire, il faut innover. Et bizarrement, on y retrouve toutes les tendances des secteurs d’activité traditionnels.

Personnalisation du cercueil

Vous l’avez déjà remarqué, le sur-mesure, la personnalisation de tout jusqu’à votre pot de Nutella, c’est LA tendance marketing du moment. L’individualisme est à son paroxysme dans notre société actuelle et les marques en jouent très bien. Chacun veut être unique et c’est même en étant « normal » qu’il le devient mais ceci est une autre histoire, celle du normcore dont nous parlerons peut-être dans un autre article.

Ici, c’est bel et bien la mort qui nous intéresse. Enfin, sa mode ! Et la personnalisation a atteint sa pièce maitresse : le cercueil. Désormais, chacun peut choisir (à l’avance ou libre cours à l’imagination de la famille) parmi de nombreuses créations, de plus en plus farfelues. Y compris parmi les pierres tombales.fer-tombal-automne-pierre-tombal-automne-funeral-concept-L

Car malgré l’adage bien connu « nous sommes tous égaux devant la mort » se cache une triste réalité : les funérailles sont onéreuses et une visite de quelques minutes dans un cimetière vous montrera aisément que les disparités sociales perdurent même dans la mort. Bref, désormais, on peut se distinguer pour l’éternité par le plus beau des tombeaux, la plus belle des tombes ! A vous de choisir 😉funn_tombstones001-L

Le Low Cost des funérailles et les comparateurs d’offres

Le low cost, autre grande tendance actuelle. Compagnies aériennes, grande distribution, assurances et désormais funérailles ! Comme je le disais plus haut, les disparités sociales amènent les marques à exploiter le filon du low cost dans tous les secteurs d’activité.

Ainsi la maque EcoPlus, par exemple, propose des packages dès 1350€. C’est moins de la moitié du prix moyen observé pour des funérailles (3500€). Comme tous les low cost, la marque achète en gros et propose peu de modèles différents. Le package est bien fourni puisqu’il comprend :

  • préparation des obsèques notamment le côté administratif
  • la livraison du cercueil et ses accessoires (notez si vous allez sur le site qu’il ne savent pas compter de 1 à 3 et ont oublié le numéro 2 😉 )
  • la mise en bière
  • transport jusqu’au cimetière ou crématorium
  • et évidemment l’inhumation.

Un service vraiment clés en main qui soulagera bon nombre de familles. Et ils proposent même une option « hommage » à 300€. Comme dans tous les packages, il est toujours possible d’avoir plus en agrémentant d’options facultatives.

Seasons-Beach

Efuneral, quant à lui, propose, en tant que comparateur, de vous trouver la meilleure offre pour organiser les funérailles de votre défunt : articles, vidéos, avis consommateurs sur les pompes funèbres, cimetières ou assurances-vie… Une véritable mine d’or pour quiconque pense à organiser une cérémonie funéraire (malheureusement indisponible désormais).

L’évènementiel de la mort rejoint celui du mariage

On parle de plus en plus de belles cérémonies de mariages, de wedding planeurs, d’organisation d’évènements clés en main pour que le moment soit unique, ressemble aux mariés et transmette des émotions vraies. Tout ça est transposable dans le métier des funérailles. Les survivants veulent rendre hommage autrement à leur défunt. Une belle cérémonie, parfois une véritable fête pour faire honneur à l’individu qui n’est plus. Il ne s’agit plus seulement de discours mais de lieu, de symbolique, de musique et de beauté spirituelle. Bref, un au-revoir original et qui reste dans les mémoires. Voilà pourquoi, les funérailles s’évènementialisent de plus en plus.

ceremonie-de-deuil

L’entreprise Seasons en Australie propose de nombreuses cérémonies funéraires. Adaptées aux différentes cultures, avec couverture médiatique, originales ou non, avec de la musique live ou de la plantation d’arbres (avec les cendres évidemment), c’est un panel d’offres élargies qui peut convenir à toutes les personnalités. Ils proposent même l’hommage en ligne (etribute) : possibilité de laisser des messages sur le « mur funéraire » digital du défunt, de déposer des fleurs, allumer une bougie ou envoyer un symbole d’amour ou encore contribuer au souvenir en ajoutant photos, vidéos ou anecdotes. Une véritable gestion digitale de la cérémonie. L’entreprise va même plus loin et propose du coaching « after-care » pour retrouver goût à la vie après la perte d’un être cher. Allez sur le site pour vous rendre compte de l’offre marketing étendue !

Le bio

Cela peut paraître bizarre mais oui, le bio est aussi présent sur ce secteur méconnu de la mort. Il concerne principalement le cercueil et les matériaux qui le composent, mais il pourrait évidemment s’étendre à toute une stratégie comme le bilan carbone de son enterrement : du cercueil au déplacement des convives et à l’utilisation de marbre ou autre matériau local… Qui sait ?

cercueil carton

Ainsi, on pourra trouver des cercueils réalisés avec des arbres issus de forêts durablement gérées mais aussi d’autres en carton 100% biodégradables. Cela ne veut pas dire qu’ils ne sont pas personnalisables ! Et oui, même éco-conçus et certifiés biodégradables, nos cercueils bons pour l’environnement n’oublient pas le plus important : faire de chaque mort une personne unique. Ainsi, le cercueil en carton se construit avec de la colle à base d’amidon de pommes de terre et de maïs, son intérieur est capitonné de lin naturel (écolin) et la teinture utilisée est à l’eau et pour les motifs personnalisables, c’est une encre végétale qui sera préférée. De plus, il faut savoir que ce type de tombe émet aussi beaucoup moins de mercure et dioxine, ce qui est bien mieux pour notre atmosphère et nous autres vivants 😉

urnabios-2014

Mais il y a aussi ceux qui ne veulent pas être mis en terre. Et pour eux, ont été conçues les urnes biodégradables. Celles-ci sont en carton et en liège et peuvent même, pour certains modèles, donner lieu à l’apparition d’un arbre après enfouissement (existe aussi pour les animaux). Une belle façon de laisser quelque chose de nous sur terre… On retrouve aussi la symbolique dont nous parlions dans la partie événementielle de cet article.

Les femmes en petites tenues

On le sait depuis longtemps (même si la réalité est plus subtile), les femmes sexy font vendre. Blague ou non, une entreprise de conception de cercueil a trouvé de bon goût de vendre des calendriers sur le principe des calendriers postaux, des pompiers ou des éboueurs mais avec la touche Dieux du Stade en plus (et version féminine). Mais comme vous l’aurez deviné (ou découvert, j’ai vu vos yeux descendre le long de la page), de jolies jeunes femmes en petites tenues présentent chaque modèle.

3-kalendarz-2014-marzec-L

L’appli de la mort

Diesel et son « fuel for life » nous offre, en 2013, l’appli de la mort. Pour être brève sur l’univers de marque de Diesel nous dirons qu’il s’agit de vivre sa vie à fond et de profiter de chaque instant. Partant de ce postulat qui fait son essence de marque, Diesel avait créé une application qui, après un petit questionnaire sur fond de tic-tac angoissant, vous apprenait le temps qu’il vous reste à vivre. De nombreuses questions allant du nombre de vos partenaires sexuels à vos préférences alimentaires, tout était décortiqué. Malheureusement, l’application Days For Life était évènementielle et n’est plus accessible mais nous avons les visuels 😉

diesel-daystolive4 diesel-daystolive2 diesel-daystolive5

Et pour finir

Une note plus colorée pour terminer cet article. Après le séisme de 2011 au Japon, les funérailles étant devenues malheureusement banales, une entreprise a décidé de créer une publicité qui sorte de la monotonie. Elle a donc élaboré un squelette à taille humaine à base de fleurs pressées.

nishinihon-8-L

Estelle

Estelle

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s