Comment la pub se partage votre journée

Tout comme vous, la publicité suit un programme toute la journée. Nul besoin d’étirement au lever, de petit-déjeuner copieux ou de douche énergique : la publicité, elle, est fraîche et active dès le matin, prête à faire germer des idées dans votre esprit bien trop embrumé pour se défendre. Elle continuera à tenter de vous convaincre par l’intermédiaire de votre autoradio pendant que vous irez au travail et vous jouera la même mélodie sur votre trajet retour. Une fois chez vous, le repas se fera avec elle, et la fin de soirée aussi.

LE MATIN C’EST PLUS MALIN

Le matin, la pub a ses sujets. Et le plus redouté par les parents est aussi le préféré des enfants : les jouets !
C’est donc parti pour une bonne heure d’Action Man, de Barbie et de Polly Pocket entrecoupée des Teletubbies, des Power Rangers et des Minikeums (on me souffle que mes références datent un peu, mais je parie sur le fait que cela vous parlera plus). Comme si les enfants avaient besoin d’être gavés de pub pour demander des jouets…

LE COEUR DE LA MAISON : LA CUISINE

Une fois les enfants partis à l’école, elle se retrouve seule à s’occuper de la maison.
Qui ça ? La plus connue des cibles marketing, dont on entend parler de Touche pas à mon poste à TF1 : la ménagère de moins de 50 ans.

Même si cette notion est datée (années 60) et de moins en moins vraie (les femmes au foyer n’étant plus la norme), la ménagère de moins de 50 ans est toujours une cible prisée des publicitaires, car censée être responsable des achats du foyer. Après avoir bien enregistré la marque de céréales dont les enfants ont entendu parler à la télé ce matin, notre ménagère se penche sur les dépenses de la maison : nourriture, entretien

APRES-MIDI NAPHTALINE

Dans l’après-midi, une nouvelle proie pour la publicité fait son apparition. Attiré par les feux de l’amour et Derrick, cet être au corps douloureux et au cheveu blanc (ou inexistant) n’est autre que la personne âgée. Encore une fois, la publicité s’adapte, et les spots pour les conventions obsèques, les fuites urinaires et les monte-escaliers squattent les écrans.

SOIREE DEJA VU

Avant de manger, entre Questions pour un champion et le 20H, les parents sont encore visés. Et comme pour la matinée de la ménagère, les thèmes seront la nourriture et l’entretien. Mais puisque cette fois, les parents sont présents tous les deux, les dépenses importantes du foyer sont à l’honneur. Les spots pour les banques, agences immobilières, les assurances et les vendeurs de fenêtres sont légion.

Je ne reviendrai pas sur le bonheur de voir plus de champignons dans les pub que dans son assiette pendant le repas, et vais passer directement aux pubs de deuxième partie de soirée sur les chaînes les plus nobles de la TNT.
Un hymne poignant au génie de la créativité, de l’originalité et à la prestation des comédiens digne d’un drame Shakespearien.

SEGMENTATION

Vous l’avez surement remarqué, peu de place au hasard dans la programmation des spots de pub. Le sujet de la publicité est établi en fonction de la personne qui est devant l’écran, et donc selon l’heure et la chaîne. Si l’on ajoute cette technique de ciblage au fameux concept de temps de cerveau disponible que les programmes traditionnels sont censés créer, estimons nous heureux de ne pas encore être des zombies de la consommation (certains diront que je suis optimiste).

Avec des thèmes de publicité définis pour chaque segment de téléspectateurs, il est donc facile de savoir si l’on doit se trouver devant la télévision à la première publicité venue.
Une journée de RTT devant la télévision un jour pluvieux en semaine peut donc être une expérience particulière, le jeune actif que je suis n’étant pas habitué à voir étalée toute la technicité d’un monte-escalier Stanha.

Il ne reste donc plus qu’à accepter notre rôle de consommateur endoctriné trouver comment jouer avec ces programmations de publicités, comme placer les enfants devant Arte au lieu de TF1 le matin, en espérant qu’ils demandent désormais une Encyclopédie Larousse au supermarché au lieu des PEZ, des POG ou  même des figurines Dragon Ball (zut, une rechute).

Et vous, avez-vous une technique particulière pour échapper aux publicités trop bien ciblées ?

fmal_petit

Fred

Publicités

2 réflexions sur “Comment la pub se partage votre journée

  1. Oui, j’ai une technique pour éviter les pubs débiles : couper le son (parce que comme chacun a pu le remarquer, le volume est toujours plus élevé lors des pubs) , ou alors je zappe la TNT pour aller sur NETFLIX ou connecter mon disque dur sur notre super Smart TV.
    Et quand je veux voir la série du siècle ( Plus belle la vie, comme chacun le sait – chacun ses (re)chutes) et bien je me mets à l’heure dite sur mon programme !
    Sinon le créneau 3e âge c’est le matin entre 5 et 7h avant le créneau des bambins ! Entre chasse et pêche et maya l’abeille ! Oui oui maya nouvelle version , ce n’est pas une rechute !!

  2. oui mais elle est assez perfectionnée et je crains qu’elle ne soit pas accessible très facilement ..
    En fait je n’allume pas la télévision

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s