Le Père Fouettard fait polémique

Dans 2 jours, c’est la Saint-Nicolas ! Ça sonne le début des festivités du mois de Décembre et ça permet aux enfants de patienter jusqu’à Noël. Néanmoins, dans certains pays, cela sonne aussi le top départ d’un sujet controverse.

Et oui, qui l’eut cru ? En Belgique et aux Pays-Bas, chaque année, le même conflit ressort : « Zwarte Piet ».

Kézako ?

C’est le nom des Pères Fouettard en néerlandais (= « Pierre le noir »). Pour rappel, ce dernier, présent aux côtés de Saint-Nicolas, a pour rôle de punir les enfants qui n’ont pas été sages. Son histoire a évolué au fil du temps, son action s’est adoucie, mais depuis le 19e siècle, il est représenté sous la forme d’un serviteur d’origine africaine à la peau noire.

Et donc forcément, durant les célébrations, certaines personnes se déguisent en se colorant la peau en noir, pour jouer le rôle de « Zwarte Piet », plutôt que de choisir une personne noire de peau à la base. De plus, la caricature est souvent semblable à l’esprit que les colonisateurs avaient à l’époque, soit très raciste.

Polémique

Cette année encore, le Père Fouettard fait parler de lui. Le 15 novembre dernier à Gouda, les Pays-Bas fêtaient l’arrivée de Saint-Nicolas, avec son associé… Les partisans et les opposants ont fait du bruit en créant des polémiques et des incidents dans le cortège.

pays bas zwarte piet

En Belgique aussi, le sujet est tabou. La difficulté est de savoir allier la tradition, la fête et le respect. Le but est de créer un événement joyeux pour les enfants, mais il est vrai que nous devons nous adapter à la société d’aujourd’hui. La vision des choses et les lois ont évolué ; nous sommes plus ouverts aux différentes cultures et le racisme n’est pas toléré.

A ce jour, on trouve des groupes Facebook qui prônent cette tradition, mais aussi des groupes de personnes qui sont offensées par ces déguisements.

zwarte piet racisme

En Octobre, une marque de bière a poussé la polémique encore plus loin en utilisant ce terme avec une image dégradante. En effet, sur l’étiquette on retrouve un dessin rappelant de façon cynique le passé colonial de la Belgique (avec le Congo Belge).

Où va s’arrêter cette polémique ? Va-t-on en entendre parler ce week-end à l’occasion de la Saint-Nicolas ?

candice89By Candice Gutt

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s