Et si on comparait les comparateurs ?

Les comparateurs, ce sont ces sites Internet indépendants qui vous permettent d’obtenir, en un clic, la liste de tous les sites marchands proposant une même offre. Ce service en ligne gratuit nous permet de comparer simultanément les caractéristiques d’une offre afin de trouver la meilleure. Mais il n’y a pas de secret, pour fonctionner, les comparateurs sont financés en majeure partie par la publicité et sont rémunérés à la performance, c’est-à-dire : au nombre de clics par les mêmes sites marchands qui apparaissent dans la liste. C’est donnant donnant. D’une part, cela permet au consommateur de profiter de la meilleure offre (le plus souvent, en ligne). D’autre part, cela permet au commerçant d’ajuster au mieux son offre par rapport à ses concurrents.

quiestlemoinscher.comDepuis quelques années, ce type de service fleurit sur Internet et ce, dans tous les domaines. Cela a bien sûr commencé par les produits de grande consommation avec l’un des précurseurs dans ce domaine : E.Leclerc et son « Quiestlemoinscher.com« , un comparateur qui permet de comparer, par région, le prix de n’importe quel produit chez E.Leclerc et l’un de ses concurrents. Initiateur de ce mouvement, le comparateur de E.Leclerc reste, à mon sens, le plus connu encore aujourd’hui. Mais il en existe bien d’autres tel que LeGuide.com, Kelkoo.fr, Twenga.fr, etc.

Très vite, pour répondre à la demande, d’autres domaines se sont emparés de ce service pour développer eux aussi leurs propres comparateurs. C’est le cas notamment du tourisme et de tout ce qui y a trait. Sont ainsi apparus en masse les comparateurs de vol, d’hôtels et de séjours tels que Easyvoyage.com, Kayak.com, Liligo.com, Trivago.fr et j’en passe et des meilleurs.

Un peu plus récemment, ce sont les produits et services d’assurance qui ont fait l’objet de comparateurs. D’abord avec le célèbre comparateur LeLynx.fr, suivi entre autres par LesFurets.com, de suite positionné comme « Le N°1 des comparateurs d’assurance indépendants« . Mais, estimant qu’il manquait un aspect important dans ce que proposaient ces comparateurs, Axa a décidé de créer son propre comparateur, mais de services d’assurance cette fois-ci : Quialemeilleurservice.com. C’est-à-dire que pour un même produit, Axa se propose de comparer les services offerts par les banques et assurances en complément de ce produit, pour ainsi trouver la meilleure assurance en fonction des services associés qui vous semblent les plus importants. Pour comprendre, voici un exemple concret (cliquez sur l’image pour zoomer) :

Quialemeilleurservice.com-DDE

Dernièrement, sur le même principe, c’est une marque de voiture qui a lancé son propre comparateur. Il s’agit de Seat et de Seatsecompare.com, un comparateur qui vous permet de « vérifier par vous-même les promesses de Seat« .

Seatsecompare

Là où je veux en venir avec ces deux derniers exemples, c’est qu’à mon sens, cela pose la question de la crédibilité de la marque et surtout, de l’objectivité du service. En effet, à la base, comme je l’ai précisé au tout début de cet article, un comparateur est un site Internet indépendant de toute marque dont le but est de proposer une liste objective des meilleures offres. Et même si c’est à la marque ou au site marchand de choisir d’y apparaître ou non, cela permet tout de même d’avoir une vue d’ensemble plutôt objective.

Alors quand les marques elles-mêmes se mettent à créer leur propre comparateur pour se comparer à leurs concurrents, il est légitime de se demander si l’information qu’on va y trouver est véridique ou si les données sont « déguisées » pour mettre à son avantage la marque qui se compare. Vous ne croyez pas ? Et puis, c’est aussi un moyen supplémentaire pour la marque de se mettre davantage en avant en créant un énième site dédié et donc, par là-même, d’étendre sa présence sur Internet et dans les médias.

De plus, leur utilité reste à prouver… Autant le comparateur d’Axa apporte un aspect nouveau aux comparateurs d’assurances déjà existants, autant celui de Seat ne fait que renforcer sa volonté de se montrer et d’écraser ses concurrents. Ce qui me pousse à croire qu’il s’agit là de nouveaux leviers marketing que les marques ont trouvé pour faire parler d’elle et rester dans la tendance. Vous n’êtes pas d’accord ?

Sophie

Sophie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s