L’apologie du bistouri

Plus loin que la retouche photo, c’est bien la chirurgie esthétique qui est à la mode en Corée du Sud ces temps-ci !

kpop

Stars de K-pop

En effet, 1 femme sur 5 a déjà eu recours à la chirurgie esthétique (pour comparaison, c’est une sur 20 aux États-Unis). Les jeunes femmes coréennes (et aussi de plus en plus les hommes !) admirent leurs idoles de K-pop, souvent complètement transformées physiquement, ainsi que le physique occidental (notamment les yeux non bridés). C’est tellement devenu commun, que les opérations du nez et des yeux sont appelés les « basiques ». Comme si c’était normal de passer sur la table d’opération, de la même manière que l’on irait chez l’esthéticienne pour une épilation des sourcils !

Voici un petit aperçu de ce que cela peut donner :

photos-avant-apres-chirurgie-esthetique-en-coree-du-sud-59avant apres coréeavantapres-31-photos-completement-folles-de-chirurgie-esthetique-en-coree-du-sud2photos-avant-apres-chirurgie-esthetique-en-coree-du-sud-1

Le nouveau phénomène qui fait fureur en ce moment est la chirurgie de la mâchoire, le « LIPT  » (contraction de lips et lift, soit lèvres et ascenseur). Le but étant d’avoir un sourire permanent… Pas très naturel tout ça. Surtout quand on sait que cette intervention est usuellement prescrite en cas de prognathie (mâchoire avancée) ou de rétrognathie (mâchoire rejetée en arrière) importante, susceptible de provoquer, par exemple, des troubles de la mastication. La chirurgie orthognatique permet donc de repositionner les dents et de rendre le visage plus harmonieux, sauf qu’elle suppose initialement une infirmité.

De plus, selon une étude récente, 52% des opérées sont sujettes à des complications post-opératoires : la bouche qui se déplace sur le côté, la zone maxillaire engourdie, la perte de sensation. L’an dernier, une étudiante de 23 ans opérée s’est suicidée, expliquant ne plus pouvoir mâcher ses aliments, ni s’arrêter de pleurer après le sectionnement accidentel d’un canal lacrymal. Cela a amené un avocat a proposer récemment d’imposer un âge minimal pour se soumettre à la chirurgie orthognatique sans justification thérapeutique. 

Malgré cela, les publicités pour ces opérations multiples ne font qu’affluer dans le pays. A la télévision, des personnalités (payées par des médecins, selon des allégations invérifiables) viennent témoigner de leur « renaissance » ou de leur vie « changée » grâce à l’opération.  Dans le métro de Séoul, on y voit des affiches proclamant « La clinique de la chirurgie des mâchoires choisie par les femmes les plus exigeantes » ou  « Elles l’ont toutes fait, sauf toi« . De quoi faire culpabiliser celles qui s’assument telles qu’elles sont au départ…

1331797-une-affiche-publicitaire-pour-la-chirurgie-orthgnatique-dans-une-station-de-metro-a-seoul-en-coree-du-sud-le-22-mai-2013 3419523_3_5881_la-derniere-mode-dans-le-pays-ou-la_2833f1332bc63027e362b93162805341

Voilà un exemple probant de cet idéal que les chirurgiens instaurent dans leur pays. Quand on voit cette liste de candidates pour l’élection nationale de miss, on a l’impression de voir une armée de clones retouchés. On en arrive à une standardisation de l’être humain, tout du moins d’un point de vue esthétique. Cela est assez effrayant et amène à se poser des questions d’éthique.

uYHnQrW

Le sujet est bien plus profond qu’une histoire de physique « parfait » matraqué dans la publicité. Mme Lim In-sook (professeur de sociologie) pense qu’il faut surtout s’attaquer aux racines de l’obsession esthétique. La Corée du Sud « est une nation patriarcale où les femmes ont à la fois besoin de cerveau et de beauté, et plus souvent de beauté que de cerveau si elles veulent trouver un emploi, se marier et survivre à chaque étape de leur existence », explique-t-elle.

Et vous, que pensez-vous de ce phénomène ? Croyez-vous que l’Etat devrait prendre parti et réguler les publicités, ainsi que les pratiques chirurgicales ?

candice89By CandiceGutt

Publicités

4 réflexions sur “L’apologie du bistouri

  1. On dit que l’homme naît parfait et que c’est la société qui le corrompt. Cela est bien illustré dans le cas de la Corée du Sud. Mais outre ce facteur sociologique, je pense que le libéralisme y est également pour cause. En effet, dans un pays libéral, tout est a priori permis. L’on se bat pour les droits de l’homme et contre les restrictions qui peuvent y être apportées. Cependant, quand on laisse les gens faire tout ce qu’ils veulent, voilà le résultat.

    1. Bonjour, merci pour cette réaction et ce commentaire réfléchi. En effet, il y a une partie culturelle qui fait que ça se passe en Corée du Sud et pas dans tous les pays libéraux, néanmoins l’État devrait réguler ce genre de pratiques, peut-être avec des consultations psychologiques avant chaque opération. Mais il semble difficile de dire aux gens qu’ils ne disposent pas comme ils le souhaitent de leur corps. Sujet complexe !

  2. Je trouve que les coréens sont très beaux. Ils sont uniques au monde. Cela me désole d’apprendre que mes acteurs de drama ont peut-être subi des opérations de chirurgie esthétique. J’ai envie de leur ressembler et eux, ils veulent ressembler aux occidentaux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s