Les webséries, phénomène de mode ou véritable média ?

Suite à l’article d’Estelle « Heineken lance sa websérie d’aventuriers« , j’ai eu envie de me pencher sur ce phénomène récent qu’est la websérie. Commençons par définir ce en quoi cela consiste pour les plus néophytes d’entre vous : le plus couramment, une websérie se compose de courts épisodes (quelques minutes seulement), dont l’intrigue évolue au fil des épisodes (ou non), un peu à la manière d’une série télévisée et destinée à être diffusée sur le web. Au départ, ceci était notamment valable pour les webséries amateurs, les toutes premières du genre. Mais avec l’engouement pour ce style de « divertissement », nombre de marques s’en sont emparées pour à leur tour communiquer et surfer sur la vague du succès. Le « bon plan du moment » en quelque sorte (cela dépend pour qui)…

Aujourd’hui, deux types de webséries dominent le web :

  • les webséries tournées à la façon d’un amateur (comme « Bref.« , « Cyprien » ou encore, sans doute le plus connu de tous, « Norman fait des vidéos« ) qui comptabilisent aujourd’hui des millions d’internautes fans
  • les webséries publicitaires (comme « Les Dumas » de Bouygues Télécom ou encore « The Voyage » de Heineken donc) qui tentent (difficilement) de grapiller quelques milliers de fans.

Et si ces deux styles de webséries semblent différents (voire totalement opposés), ils ont tout de même un point en commun, clef de leur succès : l’humour. Parce que si ce type de vidéos présente un engouement assez inattendu (il faut le dire), le principe des webséries reste malgré tout de capter l’attention. Et en quelques minutes seulement, pas facile de trouver ce qui déclenchera l’adhésion de millions d’internautes. C’est la raison pour laquelle, toutes les webséries (ou presque, il y a toujours des exceptions) sont axées sur l’humour, le seul qui parvient à mettre tout le monde d’accord !

Pour illustrer cela, comme la websérie « Bref. » s’est achevée en juin 2012, j’ai préféré vous mettre la petite dernière de « Norman fait des vidéos » qui, à cette occasion, a fêté ses 2 millions d’abonnés, chapeau ! Pour plus de précisions, le concept de Norman, c’est de faire des vidéos, tournées par lui-même dans son propre (petit) appartement qui sert de décor, et cela sur des sujets aussi divers que « Les fautes d’orthographe » ou « Les tue l’amour » par exemple, des sujets qui l’irritent, le font marrer ou le laissent perplexe… Un régal !

Mais ce n’est la plus emblématique des vidéos à la Norman. Pour vous plonger davantage dans l’univers de Norman, je vous conseille plutôt de vous rendre sur son blog pour visionner des tas d’autres vidéos pleines d’humour… et de criante vérité !

Autre type de websérie donc, vous avez pu le découvrir avec Estelle, les grandes marques s’y mettent aussi pour se donner davantage de visibilité et apparaître comme des marques modernes / branchées auprès des jeunes notamment, un public cible très prisé. Le plus souvent visibles sur des sites de vidéos en ligne tel que YouTube notamment où directement sur les blogs des auteurs, les webséries tendent de plus en plus à s’exporter sur les grands médias. C’est ainsi que vous avez récemment pu découvrir au cinéma la websérie créée par Bouygues Télécom intitulée « Les Dumas« , dont voici un épisode :

Portée par un humoriste qui monte, Kévin Razy (pour preuve, il a été choisi pour la nouvelle campagne d’Axa), cette websérie semble atteindre ses objectifs en termes d’humour et de visibilité. Pour autant, cela reste Bouygues Télécom et la finalité commerciale transparaît presque…

En bref, cet engouement soudain pour les webséries nous laisse penser que ce phénomène n’est qu’un phénomène de mode, éphémère et en accord avec notre époque. Malgré cela, ce style tend à se développer de plus en plus, ce qui pourrait faire de ce phénomène un média pérenne, dont les marques pourraient se servir aussi bien que la télévision ou le cinéma. Affaire à suivre…

Et vous, que pensez-vous des webséries ? Quelle est votre favorite ? Pensez-vous que ce nouveau « média » peut perdurer ? Pensez-vous que les marques ont une légitimité à user de ce type de communication ? Ou les webséries sont-elles réservées aux « amateurs » ? Dites-nous tout !

Sophie

Sophie

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s