Quand les publicités sont parodiées

On a tous déjà vu au moins une parodie de publicité. En général (quand c’est réussi) ça fait le buzz, donc on ne peut pas passer à côté, surtout qu’en principe cela concerne une publicité qui nous a marqué d’une manière ou d’une autre. Du coup, la parodie n’est pas forcément une surprise, mais on est pressés d’en voir le résultat.

La première qui me vient à l’esprit est une parodie récente (2012), de Brad Pitt dans la publicité Chanel n°5. De nombreuses personnes sur la toile se sont amusées à le copier, mais la version qui a le plus retenu mon attention est celle de la comédienne et humoriste Audrey Lamy.

Ce qui est fort c’est qu’elle arrive à garder son sérieux avec une barbichette ridicule et en disant n’importe quoi dans son anglais personnalisé (bon ok c’est son métier, mais c’est quand même bien fait). Le côté malin c’est d’y glisser de la publicité pour son DVD mais de finir sur une pointe d’humour avec le côté ridicule du tournage et la crédibilité (s’il y en avait) qui tombe à l’eau.

Dans le même style, Florence Foresti a aussi eu du succès en parodiant Charlize Theron dans la publicité pour le parfum J’adore de Dior.

Une fois de plus une comédienne et humoriste qui s’attaque à des superstars américaines et des marques connues mondialement. Mais c’est peut-être ça le secret : oser ! Et ne pas avoir peur du ridicule, au contraire en jouer.

On a aussi pu voir Anthony Kavanagh se moquer d’Apple et de son concept publicitaire qui tend à mettre en lumière son produit de manière unique. Il tourne en dérision la modernité, c’est une manière de rappeler que la communication peut aussi se faire en vrai, qu’il ne faut pas toujours dépendre de la technologie. Il rend le côté humain novateur dans sa publicité, car on a tendance à l’oublier alors que c’est la base de la sociabilisation.

Vous pouvez vous dire que c’est rigolo mais facile de se moquer quand on est complètement détaché du monde des marques parodiées. Et pourtant certaines marques ont choisi de concentrer leur stratégie marketing sur la parodie des publicités de leurs concurrents.

Banner-Renault-vs-Opel1

Renault et Opel se sont livrées une guerre publicitaire pleine d’humour en se parodiant et en se répondant par l’intermédiaire de leurs spots télévisés.

Version Opel

Version Renault

Renault s’amuse à reprendre et à tourner en dérision le côté germanique mis en valeur chez Opel, pour justifier de la qualité de leurs modèles. On reconnaît bien la publicité d’Opel dans celle de Renault car le scénario est calqué sur l’original. Mais la marque moquée l’a plutôt bien pris et a répondu avec humour.

Attenzion-Opel

Toutes ces publicités sont devenues cultes et je pense que c’est notamment dû à la parodie. Que l’on se souvienne plus de la publicité originale ou de la parodie, dans tous les cas, l’agissement moqueur n’est pas négatif. Et oui, car déjà il fait rire, donc la connotation est positive, puis il y a l’effet de répétition des vidéos (initiales et copiées) qui a un impact concret sur la mémorisation de la marque et du produit.

Je suis donc plutôt pour les parodies des publicités, à condition que ça ne devienne pas une habitude, car on s’en lasserait vite. La rareté de ceux-ci permet l’originalité et donc le succès de ces spots.

Et vous, que pensez-vous de ces parodies de publicités ? Les aimez-vous ? Laquelle est votre préférée ?

candice89By CandiceGutt

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s