Ces barquettes qui remplacent nos assiettes

Alors que dominent dans nos rayons les plats industriels, les entreprises agroalimentaires veulent nous convaincre que ce qu’elles produisent est bon. Bon, dans les deux sens du terme : en goût et pour notre santé.

De nombreuses études scientifiques prouvent pourtant que ces produits ont des effets néfastes sur notre santé (pour en savoir plus c’est ici et ). Étant donné que les plats préparés sont de plus en plus souvent jugés trop salés ou avec une composition douteuse, les marques ont lancé depuis plusieurs années une lutte contre l’image de mal bouffe qu’elles peuvent refléter.

La personnification des marques

Monsieur Marie, Monique Ranou, Grand’Mère Café, Justin Bridou, Mamie Nova, Père Lustucru … Tous ces noms vous parlent forcément et pourtant ils sont des personnages inventés par les marques pour se rapprocher de vous.

Aujourd’hui ce n’est plus Fleury Michon qui fabrique un gratin de chou-fleur, mais des chefs étoilés qui le cuisinent pour nous, choisissant méticuleusement les meilleurs produits.

La marque a même créé une gamme de luxe en partenariat avec le célèbre chef Joël Robuchon. Elle veut donc vous faire croire que vous aurez dans votre barquette un plat digne des plus grands restaurants. Mais, la déception arrive souvent dès qu’on compare la photo à la réalité.

joel robuchon fleury michon parmentier de canard et poulet spaghetti

C’est bon, c’est bio ?

De plus, comme la tendance est au bio et autres aliments sains, les produits sont de plus en plus souvent vantés d’être sans conservateurs, sans colorants artificiels et autres valeurs nous faisant croire à de la nourriture de qualité. Que ce soit du « fait maison » comme chez Marie…

[Parenthèse : remarquez que Madame Marie, voix off, remplace désormais Monsieur Marie dont l’embonpoint n’a pas dû plaire à la marque, qui peut davantage maîtriser la silhouette d’un personnage fictif. Mais ça, c’est un autre sujet que l’on pourra évoquer.]  

…ou de la « cuisine de grand chef » comme chez Fleury Michon, derrière ces barquettes se cachent de grandes usines industrielles (souvent peu scrupuleuses), ainsi que des plats fades en couleur et en goût. Et malgré ça, la stratégie fonctionne. Les rayons des plats cuisinés des supermarchés ne font que s’agrandir. Les « Pasta Box » (Sodebo), « Kitchen Box » (Marie), « Vraiment » (Fleury Michon) ou « Lunch Box » (Lustucru) envahissent les pauses déjeuners de la société pressée que nous sommes.

Mais le scandale qui vient d’éclater à propos de la viande de cheval dans les plats cuisinés de plusieurs marques va peut-être renverser la situation et faire perdre la confiance des consommateurs qui se tourneront davantage vers des produits plus naturels. Et vous, qu’en pensez-vous ?

candice89By CandiceGutt

Publicités

4 réflexions sur “Ces barquettes qui remplacent nos assiettes

  1. Je suis d’accord, c’est une très bonne analyse 🙂
    Et pour répondre à ta question je pense également que peut être ce scandale va faire réfléchir les consommateurs… Personnellement je n’achète que rarement ces plats préparés, car comme tu l’as très bien souligné ils n’ont pas beaucoup de goût :/, et de plus ils sont très cher !
    Bonne continuation à vous 4 pour le blog 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s